Lilith : La créativité

Stage femmes - Animé par Marie Facchineri

AXES DE TRAVAIL DU STAGE - Méthodes psycho-émotionnelles et corporelles
- Comprendre le fonctionnement et les polarités de cet archétype en nous ;  
- Revisiter l’identité de la femme
- Eclaircir son scénario œdipien pour retrouver sa juste place entre le masculin et le féminin
- Clarifier et purifier certaines mémoires et croyances dans nos lignées des femmes
- Accéder à nos empêchements en matière de sexualité pour enclencher une réconciliation avec son féminin sacré
- Reconnecter l’archétype de sa femme sauvage pour pouvoir disposer en conscience de ce potentiel archaïque ; 
- Libérer ses aptitudes créatrices pour développer son épanouissement et son identité.

LIEU ET DATE :  Souleyourte à Cazillhac - du 18 (20h) au 21 mai 2018


PSYCHOLOGIE ET BESOINS
Au niveau ontologique (l’Etre), la notion de bien et de mal n’existe pas. Il y a ce qui est accompli ou mis en lumière et ce qui est non encore accompli et qui demeure dans l’ombre, hors de la conscience (notamment dans nos mémoires transgénérationnelles). En chacun de nous (homme ou femme) réside cette énergie créatrice et sexuelle personnifiée par le mythe de Lilith, la déesse serpent dont le symbole représente les ténèbres. Dans la psychologie humaine, ces ténèbres correspondent à l’ombre, dans laquelle se loge l’énergie non accomplie, royaume de la créativité. Sur notre chemin d’évolution, la sexualité est la dynamique inconsciente qui nous permet d’accéder à notre individualisation et à notre puissance de créativité. 
D’un point de vue spirituel, lorsque cette énergie nous saisit dans notre parcours de vie, c'est probablement pour nous proposer de faire évoluer l'existant. Arrêter cette énergie souterraine en pleine recherche de réalisation s’avère délicat, tout autant que l’est son expression sans conscience ni contrôle. Sachant que toute énergie non utilisée dans sa finalité ontologique devient une énergie perverse, il est alors bon d’entamer un chemin de connaissance de Soi pour pouvoir accompagner en conscience cette transmutation.

MYTHOLOGIE GRECQUE
Lilith est probablement le plus ancien mythe de la révolte féminine pour avoir refusé de se soumettre au désir d'Adam. Il existe deux principales versions sur la création de la femme ; celle de Lilith, mythe emprunté aux sumériens par la Kabbale (tradition ésotérique du Judaïsme) et celle d’Eve, issue du récit biblique. Lilith comme Eve étant chacune désignée comme la première compagne d’Adam. Selon la Kabbale, au commencement Dieu créa Adam et Lilith, de la même argile rouge. A ce titre l’égale d’Adam, Lilith refuse de toujours se tenir sous lui pendant leur sexualité, ce qui provoque le premier conflit sur les droits au sein du couple. Face à l’intransigeance d’Adam, Lilith s’enfuit du jardin d’Eden grâce à des ailes qui lui poussent miraculeusement. Perdu, Adam implora le tout puissant Zeus qui envoie trois anges pour ramener Lilith au foyer. Mais celle-ci s’obstine, refusant ainsi la position que lui impose l’homme dans le couple et celle de Dieu de se plier au désir de l’homme... 

Au Cœur des Moi © 2013-2017 - Mentions légales - Plan du site